BIENVENUE SUR LA FABRIQUE A BONHEURS

3 astuces pour créer du lien entre ses collaborateurs

Avez-vous remarqué qu’à l’approche des fêtes de fin d’année, une fois le grand rush passé, une ambiance conviviale prend généralement le pas sur le stress du bureau. On se réjouit de l’arrivée de la bûche de Noël au menu de la cantine, on trépigne à l’idée de la fête de fin d’année et des « dossiers » qui en sortiront pour alimenter les conversations de la machine à café toute l’année. En bref : on créé du lien. Et c’est tant mieux, puisque bien que nous soyons dans l’ère la plus connectée de l’histoire, le taux de solitude a doublé depuis les années 80 (source : Harvard Business Review).

Et si, cette année on poussait la cohésion plus loin qu’une simple journée du pull moche (même si, de vous à nous, on l’adore J) ?

1.Mieux se connaître: évidemment qu’on connait nos voisins de bureaux, on les côtoie tous les jours. Mais les connaissons nous si bien que ça ? Pas si sûr. A la prochaine réunion, on attaquera par un tour de table où chacun écrira anonymement sur un papier une information sur lui que les autres ignorent. On glissera le tout dans une boite puis on les tirera un à un en essayant de deviner de qui il s’agit. Bonne ambiance et fous rires garantis ! Mais aussi l’occasion d’en apprendre plus sur nos collègues.

 

2. Célébrer les victoires, c’est bien ! Mais si en cette fin d’année on faisait un pied de nez à la tradition et aux bilans de fins d’années aussi vendeurs que fantaisistes, et que l’on revenait plutôt sur nos défaites…avec bienveillance et autodérision ! L’occasion aussi de passer le message pour l’année à venir qu’échouer ce n’est pas si grave !

 

3.S’entraider ! Même si à la lecture de ce mot vous allez d’abord penser « ah non mais ça va je n’ai déjà pas une minute pour moi », sachez que l’entraide est la solution la plus efficace pour construire un lien mutuellement positif. En effet, comme expliqué dans Harvard Business Review* « offrir et recevoir de l’aide librement est l’une des façons les plus tangibles de nous sentir connecté à l’autre ».

Vous avez compris ? Le bonheur… c’est les autres !

*Source : Harvard Business Review – Créer du lien à l’ère de l’hyperconnexion

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les derniers articles du blog et les dernières news de la team.

Vous êtes inscris avec succès!