BIENVENUE SUR LA FABRIQUE A BONHEURS

Comment être à l’écoute de leurs émotions ?

 

Nos enfants ont leur propre fonctionnement émotionnel qui évolue aussi en fonction de leur âge, et est évidement bien différent de nous autres les adultes. On vous livre ici des pistes pour guider nos kids au mieux dans cette découverte et ce nouvel apprentissage.

 

=> J’arrête de vouloir le raisonner à tout prix :

Nos boutchoux disposent d’un centre de traitement des émotions mature dès la naissance appelé (tenez-vous bien) l’amygdale (à ne pas confondre avec celles qu’on vous a probablement retirées). Quand les émotions prennent le contrôle du cerveau, c’est lui qui prend les commandes, l’empêchant pendant un certain temps de réfléchir de manière raisonnable et raisonnée. Ainsi on comprendra que c’est une perte de temps et d’énergie de vouloir raisonner un enfant prisonnier de son amygdale. Mieux vaut donc laisser retomber la pression et l’interroger ensuite sur les raisons de son état.

 

=> Je me rends disponible et je suis présent pour lui :

Etre à son écoute, un b.a-ba vous nous direz ! Oui mais lancé dans votre quotidien et noyé dans votre to-do list de to-do list, on en oublie parfois l’essentiel. Nos enfants ont besoin de se sentir écoutés. Pour ce faire rien de mieux que de se mettre à leur hauteur pendant vos temps d’échanges et surtout l’invitez à exprimer TOUTES ses émotions : as-tu ressenti de la joie, ou de la colère dans ta journée ? En décortiquant avec lui ses émotions de la journée, il apprendra ainsi à ne pas en avoir honte. Pourquoi ne pas aussi l’aider à « cultiver » ses émotions positives, en pratiquant par exemple un petit exercice de gratitude ?

 

=> Je l’accompagne dans ses émotions : la bulle de calme (cf Apprendre autrement avec la pédagogie positive chez Eyrolles)

Il s’agit d’inviter l’enfant à s’isoler de toute stimulation extérieure, non pas pour le punir mais pour lui permettre de laisser ses émotions retomber. En fonction de l’enfant, il sera souhaitable d’arrêter de parler et de lui poser les mains sur les épaules, les bras ou de lui tenir les mains. Il s’agit d’amener l’enfant à se calmer tout seul, mais en le rassurant de notre présence. Cette pratique aide l’enfant à accueillir ses émotions et à les apprivoiser

 

Ressources :

*Apprendre autrement avec la pédagogie positive, Audrey Akoun et Isabelle Pailleau (Eyrolles)

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les derniers articles du blog et les dernières news de la team.

Vous êtes inscris avec succès!