Widget Image

Nous avons crée la Fabrique à bonheurs pour révolutionner les méthodes de Travail et permettre à chacun de réveiller son profond désir d’apprendre et d’oser devenir acteur de sa croissance.

BIENVENUE SUR LA FABRIQUE A BONHEURS

La couleur des émotions

A chaque jour sa couleur…
Qui n’a jamais laissé son enfant à la porte de l’école, hurlant et suppliant de ne pas le laisser ? Ou pire encore ! la version le chat potté de Schrek, grands yeux larmoyants, petite bouche tremblante esquissant un pâle sourire teinté de désespoir ? Qui n’a pas entendu, le coeur déchiré, le récit de la journée où « les copains, copines n’ont pas voulu jouer avec moi et m’ont laissé(e) tout(e) seul(e) »? Et les versions diffèrent en fonction de l’âge des enfants…
Toutes ces émotions qui traversent « la chair de notre chair » viennent nous percuter au point de nous envahir. Une fois que l’armée émotionnelle a pris possession de notre territoire, il devient bien difficile de la déloger. Toutes ces petites phrases commencent à tourner dans votre tête au point de vous empêcher de vivre votre journée d’adulte sereinement. Vous vous mettez à tourner frénétiquement dans votre bureau, à ouvrir/fermer/ouvrir/fermer vos dossiers (mais qu’est-ce-que je cherchais déjà?), votre boss vous parle mais c’est étrange il a dû changer de nationalité dans la nuit car vous ne comprenez pas un traitre mot de ce qu’il vous raconte… PAUSE

Il est temps de… Prendre le temps !

Car pendant ce temps, tout va bien pour votre bambin ! Une fois déposé sa valise émotionnelle, sa tête est libre de pouvoir vaquer aux occupations de son âge. Tandis que vous…

Donc, écouter, OUI ! avec bienveillance, OUI OUI ! avec tout votre amour, OUI OUI OUI !

Mais, prendre pour des faits objectifs ce qui n’est que l’expression d’un ressenti subjectif,
NON ! Perdre sa capacité d’analyse et la richesse de ses expériences (N’oubliez pas que vous êtes déjà passé par ces apprentissages de vie) NON NON ! Oublier sa capacité à rester un parent sécurisant et contenant pour son enfant (Dur dur de rassurer un enfant quand on perd soi-même la maîtrise de ses émotions) NON NON et NON !

Nous sommes traversé(e)s tout le temps et tous les jours, et même à différents moments d’une même journée, par des émotions qu’il faut pouvoir accueillir, identifier et accepter pour ce qu’elles sont : une interprétation émotionnelle et personnelle de ce que nous percevons. Cela ne signifie pas que la souffrance n’existe pas sur le moment mais c’est la manière dont la regardons qui peut devenir problématique.

Prenez ce temps de pause et la distance nécessaire pour laisser retomber la tempête intérieure. Vous serez beaucoup plus utile pour votre enfant en accueillant sa réalité sans en faire, ni une affaire personnelle, ni engager de pronostics vitaux à long terme.

Chaque instant a sa couleur et tout cet éventail coloré fait un magnifique arc-en-ciel.

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les derniers articles du blog et les dernières news de la team.

Vous êtes inscris avec succès!