BIENVENUE SUR LA FABRIQUE A BONHEURS

La solution est en moi

 

On aurait bien aimé tomber dans la marmite de confiance en soi quand on était petit(e). Malheureusement ce n’est pas si simple. D’autant que les études scientifiques démontrent que nous ne serions pas loin de 70% à souffrir de ce fameux syndrome de l’imposteur. Vous savez cette petite voix qui vous dit que vous n’êtes pas légitime et qui souffle toutes ces croyances limitantes… Beaucoup de « maux » pour traduire un même sentiment qui a tendance à nous ralentir dans nos projets et dans nos ambitions. Et si on vous disait que la solution est en vous ?

Cela ne vous arrange qu’à moitié, car vous savez ce que cela implique. Introspection à gogo, séance de self-motivation. Vous auriez préféré qu’on vous serve la solution sur un plateau, avouez ! Promis les réponses que vous cherchez sont au bout de l’article.

 

  1. Étape 1 : vous débarrasser de ce que l’on appelle vos « croyances limitantes ». Des croyances innées, acquises, à l’enfance, en tant qu’adulte, des vérités que l’on croit générales… Pour ce faire, on tâche d’abord de les repérer en se posant les bonnes questions. Qu’est-ce qui me ralentit, m’empêche d’atteindre mon objectif ? Une fois débusquées, on va tacher de leur tordre le coup, de faire sauter les obstacles grâce à un raisonnement logique et en nous prouvant que nos pensées ne reflètent pas la réalité. Simple comme bonjour quand on y pense !

 

  1. Étape 2 : Je m’affirme, je fais mon coming out. L’expression coming out est souvent réservée, en France aux personnes révélant leur sexualité. Or, le coming out est le fait pour une personne de révéler au monde sa vraie nature ou sa personnalité. Plus largement c’est le fait d’affirmer qui nous sommes, ce que nous ressentons et ce à quoi nous aspirons. La difficulté là-dedans réside dans la manière dont nous allons délivrer le message. Il doit être honnête, positif, engagé, inspirant et convaincant à la fois pour les autres et pour soi. Petit exercice pour réussir un coming out

 Pour commencer nous vous invitons à lister toutes les situations où :

  1. Vous n’avez pas exprimé vos vrais sentiments
  2. Vous avez fait des compromis à contrecœur
  3. Vous avez accepté l’inacceptable pour vous a posteriori
  4. Votre corps vous a donné un message vous mettant en garde contre une situation qui n’est pas bonne pour vous.

Une fois que vous avez trouvé des situations entre amis, collègues ou en famille, imaginez ces mêmes situations en vous affirmant, « version pétage de plombs ». C’est drôle et cela permet de mettre de la distance. Et surtout vous savez que vous ne le ferez pas en réalité, donc aucun risque à courir.

Notez ensuite ce que vous pourriez dire la prochaine fois pour affirmer votre désir et faire respecter vos besoins, en version audible pour tous.

Source : « Je dis enfin stop à la pression. 5 étapes pour se libérer ». Audrey Akoun et Isabelle Pailleau. Eyrolles éditions.

  1. Étape 3 : Je visualise mon succès

Le docteur Charles Garfield a étudié le pouvoir de la visualisation positive auprès de grandes figures du business, de l’art, du sport et même de la NASA. Il en a conclu qu’à force de répétition et de visualisation d’actions positives, ils parviennent finalement à leur fin. Ainsi il suffirait d’imaginer un scénario positif et de se le passer en boucle pour que cela devienne la réalité !

À vous de jouer !

 

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les derniers articles du blog et les dernières news de la team.

Vous êtes inscris avec succès!