Widget Image

Nous avons crée la Fabrique à bonheurs pour révolutionner les méthodes de Travail et permettre à chacun de réveiller son profond désir d’apprendre et d’oser devenir acteur de sa croissance.

BIENVENUE SUR LA FABRIQUE A BONHEURS

On ose tout et on coupe tout.

D’après une étude Ipsos réalisée pour le compte de la chaîne Gulli, les enfants âgés entre 4 à 14 ans passeraient près de 3 heures par jour devant leur écran ! Au détriment d’instant conviviaux passés en famille. Et si on profitait de l’été pour déconnecter des écrans et se reconnecter ensemble ?

 

=> Passer du temps de qualité avec les siens. Soyez clair dans votre message : loin de vous l’idée de leur interdire complètement l’utilisation de leur joujou numérique. Il est plutôt question ici de trouver le bon équilibre. De leur faire (re)découvrir la joie d’une activité pratiquée en famille. Comme par exemple, une partie de Monopoly. Si votre enfant risque de vous regarder en louchant et en râlant dans les 10 premières minutes, il sera le premier à ressentir les bienfaits d’une activité pratiquée en groupe ! Et non pas seul devant un écran, car non les jeux vidéo en réseaux, ça ne compte pas !

=> On adopte le slow life en famille.

Retrouver son rapport au temps, leur apprendre à s’ennuyer, à contempler ce qui les entoure, à se reconnecter à leurs sens. Des notions simples mais difficiles à intégrer dans notre quotidien qui file à 1000 à l’heure. En été, tout est permis, on a le temps ! On mêle l’utile à l’agréable, en l’initiant à la pleine conscience tout en dévorant une glace : quelles sensations ressent-ils ? quels parfums se dégagent de son cône glacé ?

Ou encore, pour une fois, on le laisse faire « son cinéma » : demandez à votre enfant de fermer les yeux et de raconter une histoire simple. Invitez-le à utiliser tous ses sens. « Tu imagines un chat près de la cheminée. Tu peux sentir l’odeur du bois et la chaleur du feu… Tu entends le chat qui ronronne et tu peux sentir la douceur de son pelage quand tu le caresses. Imagine que tu bois un chocolat chaud… » S’il utilise ses 5 sens, il développera sa palette évocative. Cela permet de diversifier la manière dont nous traitons les informations et d’ouvrir plus de chemins dans notre tête* (exercice extrait de l’Agendabloc Pédagogie positive).

=> Donner l’exemple en mettant vos écrans de côté pour un temps. Certes, vous êtes une InstaMum ou un InstaDad qui doit satisfaire sa communauté de jolis clichés estivaux de vos têtes blondes, brunes, rousses ou châtains au bord de l’eau. Mais comment voulez-vous apprendre à vos kids à déconnecter si vous-même êtes rivés sur votre smartphone ou votre ordinateur h24 ?  Quel message pensez-vous faire passer ? Ainsi pour éviter les injustices, ou endosser le rôle d’un dictateur, vous aussi vous vous obligerez à mettre vos joujoux digitaux de côté. Pour cela adoptez le régime « medialight », une méthode qui consiste à diminuer progressivement votre exposition aux différentes sources d’informations en choisissant, en pleine conscience, celle que vous désirez garder. En fonction de ce que vous consommez médiatiquement, vous allez éviter les journaux d’information, les magazines people (bon d’accord pas les magazines people), Facebook et cie, jusqu’à ce que vous ayez pris assez de distance. Notez l’incidence de cette diète médiatique sur votre niveau d’énergie à la fin de chaque journée*. Une pratique que l’on peut adopter en famille !

Pourquoi d’ailleurs ne pas mettre en place une petite charte de déconnexion à signer tous ensemble ? On y précisera les horaires où l’on s’autorise un moment connecté et ceux où l’on privilégiera d’autres activités. On l’affichera dans un endroit visible de tous pour ne pas oublier nos nouvelles résolutions.

A vous de jouer !

* Je dis enfin stop à la pression – 5 étapes pour se libérer. Editions Eyrolles.

 

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les derniers articles du blog et les dernières news de la team.

Vous êtes inscris avec succès!