Widget Image

Nous avons crée la Fabrique à bonheurs pour révolutionner les méthodes de Travail et permettre à chacun de réveiller son profond désir d’apprendre et d’oser devenir acteur de sa croissance.

BIENVENUE SUR LA FABRIQUE A BONHEURS

On se remet dans le bain

 

Cet été, on a kiffé en famille ! C’était bien, c’était bon, c’était beau. On a veillé tard, on s’est fait des petits plaisirs sucrés à droite à gauche, bref on a PRO-FI-TÉ.  L’idée de la rentrée n’est évidemment pas de donner à nos enfants l’impression que toutes les contraintes du quotidien vont revenir d’un coup de boomerang, mais que petit à petit on va reprendre une hygiène de vie meilleure … Histoire de mieux profiter des prochaines vacances !

 

=> Bien dormir :

Le sommeil est important pour bien grandir, mais aussi pour la mémorisation et la concentration. Le besoin de sommeil varie en fonction de l’âge des enfants et de leur tempérament. Cependant un minimum de 8 heures est nécessaire.

Pour aider vos enfants à mieux dormir, mettez en place une routine apaisante au moment du coucher, misez sur les féculents (sans protéines) au repas du soir et investissez dans un spray anti-monstres pour les peurs nocturnes. Le yoga, la respiration et la musique sont aussi des aides précieuses. Extrait de l’Agendabloc Spécial Pédagogie positive éditions Pay Bac.

 

=> Bien manger :

L’idée générale, vous vous en doutez, troquer toutes les mauvaises habitudes alimentaires de l’été pour repartir du bon pied ! Ou plutôt du bon estomac. Mais pas question pour autant de dégouter/déprimer nos enfants face à des assiettes tristounes. Une assiette colorée et équilibrée c’est possible, la preuve avec cette recette pleine de couleurs, de fraicheur et de peps de Chloé cuisine en vert.

 

=> Bien vivre ses émotions :

Des bambins sur-excités et qui s’énervent pour un rien à cause d’un été trop « riche » (en émotions, en sucre, en veillées nocturnes…). Hop on se glisse dans « la bulle refuge ». En effet, parfois nos enfants sont envahis par leurs émotions. Cris pleurs et grosses colères s’invitent à la maison. Pas de panique ! Plutôt que de vous énerver et d’essayer de raisonner votre enfant, invitez-le à s’isoler quelques instants. Cet isolement loin d’être une punition, permet une isolation sensorielle qui favorise le retour au calme. Restez avec lui sans parler si nécessaire. Vous pouvez aussi optez pour un grand câlin silencieux.

Extrait de « Vive les Zatypiques » Leduc.s 

Poster un commentaire

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les derniers articles du blog et les dernières news de la team.

Vous êtes inscris avec succès!