Something is wrong.
Instagram token error.

Exit la charge mentale de Noël

 

Passer un Noël Zen en famille… C’est possible ! Si si, à raison d’être bien préparé(e). L’idée ? Se repasser le scénario de ce qui a pêché l’année dernière et faire en sorte que cela ne se reproduise pas cette année.

  1. J’anticipe : la bonne nouvelle avec Noël, c’est que ça revient chaque année… À la même date ! Donc pas de raison d’être pris(e) au dépourvu ! Pour faire face au nombre incalculable de tâches que l’on a géré on les classe, dans un tableau par ordre de priorité et d’importance. C’est ce qu’on appelle la matrice d’Eisenhower. Cela nous permettra surtout de ne pas nous noyer sous le poids de nos to-do lists.

  1. Je délègue : alors oui vous êtes (cette année encore) l’hôte/hôtesse pour le réveillon. Mais cela ne sous-entend pas que vous deviez tout gérer seul de A à Z. À chacun sa mission ! Rendez la chose ludique en organisant un tirage au sort. Cette année c’est Oncle Paul qui s’occupe du vin. Et on peut même glisser les noms des enfants en leur confiant la charge de la décoration ou la réalisation d’un dessert ! Ils seront ravis.

  1. Je neutralise les éléments perturbateurs : l’année dernière le réveillon a failli mal tourner entre deux voisins de tables embarqués dans une conversation politique. Cette année, on fait un plan de table. On prévoit aussi des activités pour occuper les kids et qu’ils évitent de venir interrompre les parents toutes les dix minutes et ainsi que la table soit désertée.

Et voilà, vous n’avez plus qu’à profiter d’un réveillon sous le signe de la sérénité !

 

 

Poster un commentaire

You have Successfully Subscribed!