Something is wrong.
Instagram token error.

Kit de (sur)vie pour tenir sur la durée !

Et voilà alors qu’on pensait juste s’être inscrit à un sprint (ce qui était déjà un challenge pour nous), on nous annonce que le sprint prend des allures de course de fond ! Du coup on regretterait presque d’avoir grillé toutes nos cartouches dès le début (activité DIY à gogo, préparation de 50 miches de pain…). Du coup, une question nous trotte toutes et tous dans la tête : comment durer sur la longueur ? Voici donc quelques tips pour y parvenir !

On s’ennuie… et alors :

L’enjeu de ce confinement qui dure ? Accepter que parents comme enfants, on ne peut pas être performant tout le temps ! Que l’on a besoin d’économiser notre énergie.

« Faire rien » ça fait du bien et ce sont même les neurosciences qui le disent : cela permet au cerveau de stocker de l’information, de comparer, de supprimer, de synthétiser.

Alors on s’autorise à traîner, à flâner, et on peut même pousser jusqu’à faire grève un jour ou deux !

Respecter les frontières de chacun :

Ce n’est pas parce qu’on travaille sous le même toit que l’autre, que l’on a soudainement le droit de s’immiscer dans son boulot et de lui dire comment le faire. Et encore moins de compter les points à savoir qui a la plus grosse….urgence professionnelle !  #disputeassurée

La clé de ce coworking conjugal c’est de respecter les frontières spatio-temporelles de chacun : déterminer des horaires précis, un espace de travail défini… et SURTOUT surtout de ne pas se prendre pour le ou la manager de sa/son conjoint.e.

#Onnelacherien

Et surtout pas les rituels ! Au début forcément, on était plein(e) de bonnes intentions. On avait édité des règles, cadré le tout avec des rituels. Mais voilà, les vacances faisant, on a bien envie de tout lâcher et de se laisser complètement porter. « Ne faire rien » un peu oui ! Mais à condition de conserver une ligne directrice, faîte de rituels qui guide nos journées. Parce que le fait de ne pas être « en roue libre » permet de faire passer la journée plus rapidement (et donc l’arrivée de l’apéro…plus tôt !)

La positive attitude #TeamLorie :

Après s’être alimenté du petit-déjeuner au coucher de fake et bad news plus déprimantes les unes que les autres en début de confinement, on a envie de s’offrir un petit break pas vous ?

De laisser de nouveau place à des informations optimistes, à un rayon de lumière au bout du tunnel.

Et si on s’adonnait à un Vision board ?

L’idée est de collecter tout ce qui vous motive, vous dynamise, vous fait vous sentir bien dans vos baskets, et de les rassembler sur un grand panneau :

  • Vos mantras pour tenir bon,
  • Les personnalités qui vous inspirent,
  • Vos projets de vies familiaux et professionnels à la sortie du confinement,
  • Vos rêves les plus fous… sortir de votre appartement !

Le tout illustré par des mots, des images, des dessins ! Laissez parler votre créativité ! Lâchez-vous sur le fond tant que sur la forme.

Continuer à y croire :

À la réponse : Y aura-t-il une fin (heureuse) à tout cela, la réponse est oui. Et on a un peu tendance à l’oublier ! Alors on se le dit, on se le répète et on y croit. Et d’ici là on en profite pour prendre soin des siens mais aussi et surtout de soi !

Poster un commentaire

You have Successfully Subscribed!