Something is wrong.
Instagram token error.

#LABASE : Prends soin de toi

 

Veiller à ta santé, t’oxygéner, boire de l’eau, rire, dormir… Des gestes qui peuvent paraître simples mais qui sont décisifs pour affronter cette période chargée en toute sérénité !

 

Respire : Pour fonctionner au maximum de ses capacités, notre cerveau a besoin d’air et plus précisément d’oxygène. L’oxygène est un élément naturel qui fait des miracles sur le cerveau et l’ensemble du corps. Le cerveau consomme 20% de la ration globale du corps en oxygène à lui seul.

Le bon geste : L’idéal est d’aérer l’espace dans lequel tu te trouves toutes les demi-heures. Ou offre-toi a minima une pause de 5 minutes en extérieur toutes les deux heures !

 

Ris à gorge déployée : Une bonne séance de rire vaut un exercice de méditation, c’est la science qui le dit ! Rire est un antidépresseur naturel et gratuit sans aucun effet secondaire indésirable. Cela fait grimper le taux de sérotonine et d’endorphine, les hormones du bien-être.

Le bon geste : qu’il s’agisse d’une vidéo d’un panda qui descend un toboggan ou de tout autre support destiné à provoquer en vous un fou rire, on en use et on en abuse.

 

Bouge-toi : On passe un tiers de notre temps journalier à des comportements sédentaires, soit plus de la moitié de notre temps éveillé. La prise en compte des besoins physiques n’est pas seulement une affaire de détente et de libération d’énergie. Le corps est un vecteur d’apprentissage en lui-même. Il participe pleinement aux activités intellectuelles. Alors il ne te reste plus qu’à te bouger. Lève-toi régulièrement, ne reste pas assis trois heures.

Le bon geste : pourquoi ne pas t’offrir un petit rangement et ménage de ta chambre pendant une pause. Une activité « win win » puisque tout en bougeant, tu désengorges ton mental en libérant ton champ de vision.

 

Dors… bien : comme beaucoup tu as une petite tendance à être hyperconnecté et à ne pas couper ton téléphone de la nuit ! L’impact : une dette de sommeil qui s’accentue sévèrement d’année en année.

Et c’est bien dommage puisque c’est pendant les phases de sommeil, que le cerveau     active les connexions neuronales et favorise la mémorisation. Un minimum de 7/8h est nécessaire pour permettre à ton cerveau de se développer harmonieusement.

 

Le bon geste : couper son téléphone la nuit cela va de soi. Mais aussi adopter la « power nap ». La sieste régénératrice de 15-20 minutes max, à effectuer entre 13h    et 15h pour ne pas rogner sur son sommeil nocturne.

 

Source :« Je dis (enfin) stop à la pression – 5 étapes pour se libérer ». Audrey Akoun et Isabelle Pailleau (éditions Eyrolles)

 

Poster un commentaire

You have Successfully Subscribed!