Something is wrong.
Instagram token error.

On fait le bilan calmement… sans enfant !



 

 

 

 

On s’est réveillé, on s’est pincé, on n’y croyait pas mais pourtant c’est bien vrai… Depuis quelques jours une grande majorité de nos enfants ont repris le chemin de l’école. Le calme est revenu à la maison (surtout parce que vous n’avez plus à vous époumoner sur une dictée).

La pause sera de courte durée avant le « break » estival, il faut donc CA-PI-TA-LI-SER.

On vous offre un petit plan d’actions à mettre en place sur les 10 jours à venir.

 

ÉTAPE 1 : Je me félicite

Si vous êtes ici et que vous nous lisez, c’est que vous avez tenu bon dans une période qui on peut le dire aura été challenging pour tous mais, avouons-le, surtout pour les parents.

On s’offre donc déjà une petite séance d’auto-congratulation :

  • On se fait un self hug, parce qu’à nous-mêmes, on a le droit de se faire des câlins et ça c’est génial.
  • On se regarde dans le miroir et on s’offre, un peu comme Emmanuel… (Macron), un discours d’auto-satisfaction J. « Je suis parvenu(e) à faire ça » « Malgré les difficultés, j’ai tenu bon »… On ne lésine pas !
  • Et on opte pour les gratifications à gogo : que vous soyez de la team shopping ou pâtisserie, on se fait plaisir !

 

ÉTAPE 2 : J’accepte mes émotions, comme celle de danser sur le trottoir en ayant laissé mes enfants à l’école

Non ce n’est pas parce que vous avez instantanément senti un soulagement intérieur à la minute où vous avez déposé vos enfants que vous êtes un mauvais parent. Du temps pour soi, du temps pour nous, on en a tous rêvé et c’est le moment ou jamais pour en profiter.

Soyez à l’écoute de votre corps et de vos envies.

Vous êtes fatigué(e)s = dormez.

Vous êtes d’humeur festive = foncez retrouver vos ami(e)s qui vous ont tant manqué(e)s.

Vous êtes motivé(e)s = dilapidez cette to-do de boulot qui n’avance pas depuis des mois.

L’essentiel est d’être en harmonie avec vos envies, et de n’écouter (presque) que vous.

 

 ÉTAPE 3 :  Je dresse le bilan

Alors oui, clairement pendant trois mois, vous en avez un peu/beaucoup bavé (rayez la mention inutile).

. L’école à la maison vous a laissé(e)s sur le carreau, le homeworking version enfant sur les genoux vous a pris le peu d’énergie qu’il vous restait. Mais là-dedans, dans cette « vague » d’émotions et de fatigue de très jolies choses sont sorties comme votre nouvelle passion pour les Do it Yourself, ou l’élan de solidarité qui a été mis en place dans le voisinage, et surtout ce joli retour à l’essentiel !

On profite de cette parenthèse pour coucher sur le papier tout ce qu’il ne nous faudra pas oublier :

 

  • Ce que je retiens de cette période :

….

 

  • Là où je me suis étonné(e)/ surpris(e) ?

….

 

  • Ce que j’ai envie de conserver comme habitudes :

….

 

 

ÉTAPE 4 : Je fais le plein d’énergie 

Ces quelques semaines de vacances de retour à l’école doivent aussi permettre aux parents de prendre soin d’eux.

Pour cela on adopte les gestes qui sauvent :

  • On boit beaucoup… mais de l’eau pour changer de l’apéro !

L’eau est l’amie de notre cerveau. Elle permet aux neurones de se connecter et aux informations de se déplacer telles des fusées. Une bonne hydratation réduit la sensation de fatigue et de stress.

                   Alors, vous pouvez y aller. N’ayez pas peur de la surdose, nous ne connaissons pas                      beaucoup de personnes ayant fait un coma hydraulique.

                   Un exercice pour ne pas oublier.

         + Coupez une feuille en 4.

         + Sur chaque carte, tracez un tableau de 9 colonnes sur 8 lignes.

         + Sur la ligne du haut, dessinez des petits verres d’eau dans chaque case.

         + Sur la colonne de gauche, écrivez les jours de la semaine. Comme avec une carte de fidélité, « tamponnez » votre carte chaque fois que vous buvez un verre d’eau de 100ml. Une fois que vous avez rempli la carte, offrez-vous une récompense ! 
(extrait de « La fabrique à Kifs » aux éditions Marabout)

 

 

  • On conserve notre esprit Sisu : parce que plus que jamais cet état d’esprit finlandais a pris tout son sens ces derniers mois, on conserve cette philosophie qui nous permettrait de surmonter les épreuves de la vie. L’idée ? Nous dépasser et tester nos limites, pour se sentir plus fort. On s’est prouvé beaucoup de choses que l’on croyait impossible dans cette période. Pour conserver cette énergie, on peut continuer à se dépasser dans le sport par exemple.

 

ÉTAPE 5 :  Et on se projette sur l’avenir

Cette période ne nous aura évidemment pas laissé(e)s sans séquelles ! Les mêmes questions tournent dans nos têtes, celles que l’on n’avait pas vraiment le temps de se poser avec le petit Mathieu 18 mois, sur les genoux : Où vais-je ? Qui suis-je ? Que veux-je ? Et surtout concernant notre sphère professionnelle d’ailleurs. C’est pour ça que la Fabrique àBonheurs, en partenariat avec Aimotion, a imaginé pour vous un parcours pour « Réenchanter votre vieprofessionnelle ».

 

« Réenchanter sa vie pro » est un bilan de valeurs et de sens, où vous serez en mesure d’incarner une identité professionnelle renouvelée, où vous y verrez plus clair sur les prochaines actions à mettre en œuvre et où vous aurez des ressources, des outils et une communauté au service de vos réalisations. Contactez-nous pour plus d’informations.

On souhaite à tous les parents de belles vacances avant la reprise du 3 Juillet ^^ !

 

 

Poster un commentaire

You have Successfully Subscribed!